Article mis en avant

Hommage au professeur Samuel Paty

A l’occasion de la journée d’hommage au professeur d’histoire Samuel Paty.

Le Collectif Citoyen vous invite à participer à une marche silencieuse MERCREDI 21 OCTOBRE À 12H

Départ de la mairie à midi avec petit mot du maire,

Marche jusqu’au collège pour une minute de silence devant le collège.

Le Collectif Citoyen s’est donné pour but de lutter contre l’obscurantisme, contre toute forme de violence. Nous sommes profondément attristés par le décès de Samuel Paty, enseignant attaché à la promotion des valeurs citoyennes, et à la liberté d’expression.

Ensemble luttons contre l’intolérance aveugle, et attachons nous à construire une société qui unit, qui accueille, qui libère, une société du partage, une société du commun…Une société de la vie, tout simplement.

Message d’un enseignant

« Ce qui est fondamental, c’est la culture, sous toutes ses formes, en ce qu’elle nous apprend à voir le beau, à comprendre notre monde et en ce qu’elle nous aide à agir dessus.

 Ce qui est fondamental, c’est le dialogue, c’est apprendre à s’exprimer, librement, et à entendre, pacifiquement, l’expression de celles et ceux qui nous sont autres.

Ce qui est fondamental, c’est l’apprentissage de la délibération, de la coopération, du partage, du commun, en actes.

Ce qui est fondamental, c’est de réussir à créer de la paix, de la joie, du partage de savoirs, des projets en commun dans des quartiers que l’on disait  «perdus».

Le drame effroyable vécu par le professeur d’histoire de Conflans, ce drame qui frappe avec cruauté sa famille, qui frappe avec cruauté la communauté enseignante et toute la Nation, nous oblige!

Il nous oblige à comprendre comment une société civilisée peut produire la barbarie, comment une société démocratique peut générer la dictature de la terreur.

Nous ne devons pas vivre dans ce monde où l’on a peur, dans ce monde où l’on se rejette, dans ce monde qui exclut, qui terrorise, qui déshumanise.

Le temps de la riposte arrive. Le temps où il va nous falloir reprendre en main notre avenir, où il va nous falloir construire une société qui unit, qui accueille, qui libère, une société du partage, une société du commun…Une société de la vie, tout simplement.

Partager :