Rencontres citoyennes : les ateliers citoyens

Les ateliers citoyens sont les espaces de réflexion offerts aux citoyens et aux experts locaux : car des experts locaux sont nombreux et de grande compétence.
Antoine Morinay et  André Sieffert ingénieurs agronomes ont fasciné leur auditoire, et les habitants furent tellement nombreux que nous avons du refuser l’entrée à des participants faute de place.

Cette rencontre n’est que le début de l’aventure car nous construisons ensemble les jardins solidaires : donc à suivre !

PA1000911PA1000941

L’Asti, association de soutien à tous les immigrés est aujourd’hui au centre de nos préoccupations :

Eux qui prennent en charge l’accueil et l’accompagnement des personnes immigrées sont indispensables à la bonne intégration de nos amis du monde qui doivent quitter leur pays, pour se protéger, pour survivre et donner vie à leurs enfants.

Ces associations sont malheureusement dans l’oeil du cyclone, comme nous le constatons à Valence où la mairie leur retire leur local au nom des économies à réaliser : faire des économies sur les plus pauvres et les populations immigrées, c’est vraiment incroyable !

Bravo aux acteurs de l’ASTI pour leur travail et nous les soutenons cette année : chaque année le Collectif Citoyen soutient une association solidaire et cette année, c’est L’ASTI que nous accompagnerons et nous leur offrons aujourd’hui  un chèque de 300 euros.PA1101531PA1101491

Rencontres citoyennes : réflexions partagées

Les rencontres citoyennes sont de beaux moment d’échange : on réfléchit le monde de demain ensemble et les citoyens ont beaucoup à dire !

Les experts qui ont consacré une partie de leur Wenk-end à venir décrire le monde qui nous entoure et inventer le monde de demain, nous ont apporté des informations essentielles. Les perspectives sont  inquiétantes, si on lit le roman prospectif de Laurent Cordonnier… et il faut lire car il est passionnant  !

Hervé Kempf nous a donné des pistes pour en finir avec ces oligarchies qui ont pris possession de notre monde sans laisser de place aux plus pauvres. Gardons espoirs, on peut s’en sortir, mais  les oligarchies et les médias possédées dans leur grande majorité par les oligarques  sont des adversaires redoutables . A nous d’inventer d’autres façons de faire société.

Jean Claude Boual nous a parlé de l’Europe et nous a surpris par sa connaissance exceptionnelle des traités : lui qui a voté OUI  lors de la dernière consultation, nous a ouvert des interrogations. Il nous a montré que ce rêve d’Europe est un beau rêve, qu’il est dénaturé : mais que la cause n’est pas perdue : on peut encore changer : on va s’y attacher ! chiche !

Et finalement ils sont nombreux nos concitoyennes à rêver d’un monde meilleur , et ils étaient comme chaque année au rendez-vous !

PA100133PA1001371

PA1001411Pièce-jointe!

Rencontres citoyennes 1 : de beaux moments partagés.

Les rencontres 2015 ont été comme les précédentes, chaleureuses, magnifiques, pleine de richesses tant pour les grands que pour les petits.

Le film réalisé par le Conseil Local de Développement a permis de découvrir des acteurs du territoire qui se relèvent les manches pour créer, innover et construire le territoire de demain. Tous ont montré la même détermination, les mêmes difficultés liées au partenariat financier  et aux difficultés budgétaires…Mais tous ont la même volonté de continuer car leurs actions sont importantes pour l’avenir du territoire.

Regarder ce film : lien……

Vieillir sans être vieux

Ce sont les personnes âgées qui vivent à l’Hôpital de Dieulefit qui ont animé cette rencontre. Que bonheur d’entendre leur message : pas de plainte, pas de récrimination : tous ont souligné bonheur de de vivre dans un espace rassurant et surtout riche en activités culturelles et sociales. Un bel hommage pour l’animatrice Clothilde Daublain qui fait en sorte de lutter contre l’isolement? Nous avons rappelé quelle collectif citoyen organise des ateliers informatique à l’hôpital. PA090077PA090062PA090029PA0900231

Abeilles cherchent parrains

Nous avons tout appris sur la vie des abeilles comme sur les prédateurs qui mettent leur vie en péril :

Ces hommes qui ont pourtant tant besoin des abeilles, sans lesquelles la plupart des fruits et des légumes disparaitraient faute de pollinisation.

Les bactéries, les frelons… nos abeilles sont menacés et elles n’ont que les apiculteurs pour parler en leur nom : Stéphane Hammard a été un avocat de grande qualité et sa plaidoirie nous a convaincus

PA0900831 Pièce-jointe1

Les ateliers des rencontres citoyennes

Les ateliers que nous mettons en place ont pour objectif de réfléchir sur d’autres manières de faire d’agir sur notre territoire.
L’idée fondamentale :  penser est une bonne chose, mais agir, innover, mettre en place des actions solidaires qui dynamisent le lien social, c’est encore mieux !

Notre société doit évoluer vers plus de lien social, plus d’écologie qui sont les deux points faibles du développement actuel et cela ne se fera que si ces secteurs sont revisités concrètement.

Nous avons ouvert des ateliers : voici quelques exemples

– Vieillir autrement et travail autour des directives anticipées avec le docteur Cerruetto

– Deux ateliers autour du compostage avec christian Lenthelme

– Atelier autour de l’engagement avec annette Beaumanoir chercheur et résistante

– Atelier et fil autour de rené Bruce sur la résistance à Dieulefit `

DSC02974DSC02988DSC0158112_charlasson

 

 

Le collectif citoyen n’est pas un parti politique

Sommes-nous un parti politique : la réponse est NON bien évidemment

Sommes-nous hors du champ politique la réponse est : la réponse est OUI mais…Pas politiques mais passionnés de politique et de démocratie participative, tel est notre statut.

Nous sommes hors du champ politique parce que les politiques n’accordent pas  assez de place aux citoyens : ils décident seuls en petit comité, n’interrogent les habitants que lorsque la fronde est aux portes de la cité et se dispensent de toute transparence  : les dossiers qui devraient être consultables en démocratie avant tout processus de décision le sont rarement ou sont communiqués dans des délais tellement courts que personne ne peut y travailler.

Nous sommes hors du champ politique car la politique n’est pas ce cinéma qui nous est aujourd’hui imposé avec les joutes oratoires d’une poignée d’élus qui squattent toutes les places à responsabilité, et ne s’intéressent vraiment aux citoyens que la veille des votes pour les renvoyer à leurs foyers le lendemain.

Nous sommes hors du champ politique car politique n’a rien à voir avec cette mauvaise habitude que prennent ceux qui nous représentent et qui consiste à  travailler davantage  à leur réélection plutôt qu’au bien commun.

La politique c’est « l’art de gérer la cité »

Alors, au collectif citoyen on s’intéresse à la politique et ce n’est pas une faute !

En tant que démocrates, nous voulons comprendre notre monde, nous voulons agir dans ce monde pour qu’il soit plus juste, plus tolèrant, plus partageux, plus démocratique.

Et c’est pour cela que nous organisons des conférences,  pour nous ouvrir à d’autres modes de pensée, découvrir d’autres points de vue, car rien n’est plus dangereux que la pensée unique, et rien n’est plus riche que la diversité.

Pierre rosanvallon, Paul Ariès, Patrick viveret , Corinne Lepage, Cynthia Fleury, Martin Hirch, Michèle Rivasi  sont de belles personnes qui nous ont délivré des points de vue parfois diamétralement opposés et qui ont pris sur le temps pour rejoindre les citoyens ordinaires. Merci à eux

imagesUnknown998124_10202093852403195_31708979_n  Unknown-3Unknown-1   Unknown-3Unknown-2

Merci aussi, à tous ceux que nous ne citons pas et qui sont venus nous enrichir ( nous compléterons prochainement la liste )

Notre règle éthique pour le choix des intervenants : la diversité des apports, la cohérence avec les valeurs citoyennes, ni droite, ni gauche, des intellectuels en recherche tout simplement.
Et quand la maire de Dieulefit supprime les subventions aux rencontres citoyennes pour « manque de neutralité » elle montre sa totale méconnaissance des règles démocratiques. Notre pays est le pays de la liberté de pensée, de la liberté d’expression et cela doit être strictement respecté. Aucun élu ne peut s’arroger le droit de choisir des intervenants et de porter sur eux de tels 
jugements erronés.

Journées bonheur pour nos enfants

Lors des rencontres citoyennes une place importante et un budget conséquent sont réservés aux enfants.
Le jeu, le rêve, le théâtre, la poésie, la musique tout est pensé pour que les enfants s’enrichissent se régalent des yeux, des oreilles, les papilles et partagent de beaux moments.
Notre crédo reste et restera la gratuité, car rares sont les activités culturelles offertes à tous.

Ces moments où des enfants viennent de partout sont importants pour construire un imaginaire riche et gommer, pour un temps, les contraintes du quotidien.
La culture est la seule alternative crédible à la violence et notre collectif investit pour l’avenir

Et puis, c’est un régal pour tous d’entendre ces rires et ces explosions de joie !DSC_9153 OLYMPUS DIGITAL CAMERA P1050378

P1050708P1050636P1050739

Les rencontres autour de la culture et du théâtre :

La tête bien pleine ne suffit pas pour rêver le monde, la culture, le théâtre ont un rôle important à jouer et nous voulons offrir ces richesses à tous et c’est pour cela que les pièces de théâtre les spectacles sont gratuits .
Certains habitants découvrent ces richesses parfois pour la première fois.

DSC_8935

DSC02988DSC_9092P1050624DSC_8946 DSC_9019 DSC_9033 DSC_9040

 

La convivialité

Ce sont ces moments de partage qui nous rassemblent et qui nous permettent de vivre grâce aux participation aux frais : ces participations collectives permettent de financer une grande partie des rencontres citoyennes.
La région Rhône – Alpes soutient financièrement ces 4 journées exceptionnelles, à hauteur de 5000euros soit 50% du projet, la commune de Dieulefit à hauteur de 1000 euros et nous finançons la totalité par la participation volontaire car ces rencontres sont gratuites.

Les prochaines rencontres seront exclusivement financées par la Région et les citoyens qui aiment ces moments de bonheur et de réflexion car la municipalité de Dieulefit a supprimé les subventions estimant que « ces rencontres manquent de neutralité, par exemple dans le choix de s intervenant sors de ces journées »

Cette année, plus que jamais, nous devrons renforcer ces moments car la situation financière devient de plus en plus dure et nous tenons à payer nos intervenants qui pour la plupart vivent de leurs interventions :

Certains intervenants interviennent gratuitement

P1050617

DSC_8929

DSC_9121DSC_8936P1050739

Rencontres citoyennes 2014 : les conférences

Ces rencontres ont été magnifiques et saluées par tous ! les élus sont venus dire aux habitants toute leur gratitude pour ce moment de dialogue d’échange avec une grande diversité d’approche

imagesUnknown

Paul Ariès et Pierre Rosanvallon ont fait le plein ;

Paul Ariès, politologue, rédacteur en chef du mensuel les Zindigné(e)s et chantre de la « décroissance »

Pierre Rosanvallon : Pierre Rosanvallon est professeur au Collège de France. Chaire Histoire moderne et contemporaine du politique. Ses travaux portent principalement sur l’histoire de la démocratie, …

Deux approches différentes deux tons diamétralement opposé ; de quoi faire réfléchir sur la place des sans voix, sur les enjeux d’une société qui se fracture et qui a grand besoin de se ressouder autour des valeurs citoyennes.

DSC03008DSC_9065