Calendrier mars

2éme formation  
Formation avec André Sieffert
Association Drômois d’Agroforesterie  
Réunion le Mercredi 11 mars 14h
Rassemblement au domaine de Cessonnet route de Mollans à Poët-Laval
Sur le jardin collectif, André Sieffert aidera à la mise en oeuvre des premières étapes de la mise en culture du jardin.

Formation gratuite / libre participation aux frais

Formation du jour en salle et sur jardin collectif du Cessonnet

Tout d’abord André Sieffert nous présentera son plan de formation sur l’année. 

Il nous nous transmettra les techniques de culture les plus aboutis en termes de rendement, avec un minimum d’intervention. 

Les enjeux de la maitrise de la production, la sobriété en eau grâce à l’agroforesterie 

La préparation des semis, rempotage, et semis en pleine terre 

Les potagers solidaires :

Compte rendu de la première formation

Coordinateur Jean-René Le Bas

Merci à Fleur Kaltenbach de nous avoir prêté gracieusement la salle de Mollans pour l’après-midi. Cette première formation a attiré entre 25 et 30 personnes (malgré une publicité faible car nous étions limités en place). Cette participation nous montre que notre initiative répond à une vraie demande.

Petit rappel sur les objectifs des potagers solidaires 

Ce projet de Potager solidaires se veut ambitieux, c’est-à-dire à la hauteur d’un des enjeux de notre époque : aller progressivement vers la résilience alimentaire, que chacun puisse, à terme :

  • Avoir les compétences suffisantes pour assurer sa survie alimentaire.
  • Cultiver une parcelle, seul ou à plusieurs, même en l’absence de propriété foncière. Nous sommes en contact sur ce sujet des mises à disposition de terre avec des municipalités du canton.
  • Recréer un lien intime avec la nature, la comprendre et jouir de sa générosité grâce au programme de formation que nous mettons en place.
  • S’intégrer au réseau de jardiniers solidaires que le collectif citoyen met en place
  •  S’enrichir mutuellement et vivre l’entraide dans ces belles initiatives qui émergent

Compte rendu de la rencontre du 12 février.

Sur le terrain : au potager de Mollans avec André Sieffert

Reconnaitre la qualité d’une terre potagère. Présence de verre d’insectes, souplesse de la terre. Les mains dans la terre nous avons pu découvrir différents aspects.

Stop au chiendent et autres herbes envahissante : Par la pose bâches pendant un an pour faire mourir le chiendent ou alors manuellement en bêchant son sol sur 20cm en enlevant toutes les racines

L’intérêt des analyses de terre avant mise en oeuvre d’un jardin : le collectif citoyen prend contact avec des spécialistes et vous indiquera les contacts, la méthodologie, les coûts de ces analyses lors de la prochaine formation

En salle

Comment préparer sa commande de semi, choisir ses espèces et faire son plan de culture : présentation à partir du travail mené aux Amanins.

Pour en savoir plus, découvrez l’ADAF 26
Association Drômoise d’Agroforesterie  Téléphone 04 75 52 25 43- contact@adaf26.org

L’association Drômoise d’Agroforesterie a été créée en septembre 2015 afin de développer l’agroforesterie et plus généralement le lien entre l’arbre, l’agriculture, les hommes et l’environnement sur le territoire de la Drôme et en Région Auvergne/Rhône-Alpes. Le but est aussi de créer une dynamique territoriale positive en redonnant une place à l’arbre dans la gestion de nos territoire et sur les fermes. Amener une approche agroécologique qui permette le bon fonctionnement des fermes et de leur environnement.


L’agroforesterie consiste à développer des cultures ou de l’élevage avec des arbres sur une même parcelle.

Elle permet d’adapter l’agriculture aux défis économiques, sociaux et environnementaux actuels en optimisant les ressources naturelles (soleil/carbone/eau/sol) afin de produire plus, mieux et avec le moins d’intrants possibles.

L’agroforesterie influence positivement son environnement ; crée des microclimats, améliore les sols, filtre l’eau, augmente la biodiversité, stocke du carbone et dessine nos paysages.

Partager :