Subventions et clientélisme à Dieulefit

Le Conseil Municipal de Dieulefit consacré au financement des associations est toujours un grand moment : On y découvre les choix de l’équipe municipale majoritaire en matière d’animations et de soutien aux plus projets annuel et aux plus fragiles de notre cité.

Le budget est conséquent, 82 094€ + 27 600€ pour le festival d’été 

 Intervention du collectif Citoyen : Mme Cuvellier est intervenue à la fin du conseil municipal, mais ses propos ne sont pas mentionnés dans le compte rendu du conseil municipal…

Nous n’avons émis aucune réserve sur les budgets qui ne nous concernent pas, et vous pouvez lire le contenu de notre intervention ! document ci – joint)

Analyse des propositions

Les financements sont révélateurs des choix politiques de l’équipe municipale.

Collaboration de la mairie de Dieulefit au fonctionnement ANNUEL des associations locales est de 27 260€

Le budget dédié aux 19 associations qui oeuvrent dans le social est de 9150€

Celui des 14 associations sportives est de 16 150€

Le budget des 6 associations culturelles est de 1300€ (dont 300€ pour l’enfance)

L’association LeLien 26 qui a pris le relai du collectif citoyen reçoit une aide de 900€ pour une année de travail autour de la solidarité numérique, du soutien scolaire et des jardins solidaires ! quelle injustice !

 Collaboration de la mairie de Dieulefit aux évènements ponctuels

Ce budget s’élève à 47 334€ complété par celui du festival d’été 27 600€ soit 74 934€

Notes : 14 500€ pour une semaine de festival musical, en moyenne 1500€ à 2500€ pour un festival sur un week-end, 3000€ pour une journée de course de voiture ou la wanagain…

Refus : Une fois encore, collectif citoyen n’obtient aucune subvention « le conseil municipal demande que le programme des rencontres soit transmis préalablement au vote de la subvention »

La promotion des valeurs citoyennes, les débats autour de la liberté, de la fraternité, de la tolérance, de la protection de la planète sont devenus suspects

La lutte contre le racisme la xénophobie, n’a plus pignon sur rue.

Et c’est au nom de nos engagements militants trop affirmés, que Mme le Maire bloque toute subvention depuis 3 ans.

Sa dernière intervention fut de bloquer le projet de la CAF, qui consistait à créer un Espace de Vie Sociale et un emploi pour notre communauté de commune. Un emploi en moins en période de chômage pas de quoi pavoiser …

Nous avons, comme chaque année, souligné ces incohérences, en vain, sans soutien de l’équipe majoritaire.

Retour de la censure pour les rencontres citoyennes

Le Conseil Municipal accepte de revoir sa position pour le financement de la semaine de la citoyenneté prévu du 11 au 14 octobre sous réserve que nous lui présentions en amont un programme PLURIEL qui lui convient.

La seule garantie que nous apportons à l’équipe Municipale, ce sont nos valeurs et notre attachement à la liberté d’expression.

Mariette CUVELLIER