IRRINTZINA : soirée ciné à la Halle de Dieulefit

    IRRINTZINA Le cri de la GÉNÉRATION CLIMAT

Vendredi 4 Mai à 20h00

Le Collectif Citoyen vous invite à participer à la

soirée ciné/débat à La Halle de Dieulefit

En Présence du réalisateur et des jeunes de son équipe

Irri_A3_bdf_RGB

La projection sera suivie d’un apéro citoyen pour partager des beaux moments de convivialité.

Prix libre / Repas partagés

La projection sera suivie d’un débat avec :

Pascal Hennequin & Sandra Blondel, réalisateurs du film ;

Nicolas Haeringer,

Christian Delebarre, SAS Centrales villageoises de La Lance ;

Manu Extier, paysan bio sur une ferme autonome en énergie et alimentation en eau.

Face au sentiment d’impuissance que provoque l’extrême gravité du dérèglement climatique, quelques militants de l’organisation basque Bizi ! font un pari fou : construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba.

De Bayonne à Paris, sur des vélos multiplaces, coup de pédale après coup de pédale, en multipliant les villages des alternatives, de petites victoires en grandes mobilisations contre les multinationales des énergies fossiles et les banques qui les soutiennent, le film raconte les étapes de cette mobilisation.

Irrintzina, c’est un cri d’alarme sur l’effondrement de notre monde mais c’est aussi un cri de joie poussé par des centaines de militants déterminés qui ont réalisé que si, ensemble, ils ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place.

« Ce tournage est à l’image du Tour Alternatiba : c’est le résultat d’un travail collectif. Au total, une vingtaine de personnes ont filmé avec nous dans toute la France. Nous avons tourné ce film de janvier 2015 à avril 2016 en total auto-financement car il ne rentrait pas dans les cases de financement conventionnel type CNC. Cependant, grâce à la solidarité et l’entraide et malgré parfois des moments de doute quand à notre capacité à mener à bien ce tournage difficile, nous avons réussi. Nous les avons filmé à vélo, en bateau, lors d’interminables réunions, lors de la COP21, lors d’actions non-violentes mais déterminées dans certains grands établissement bancaires, lors du sommet des pétroliers offshore qui veulent forer toujours plus profond. » (Pascal Hennequin & Sandra Blondel)

Comme le rappelle la journaliste Naomi Klein dans Dire Non ne suffit plus, si nous ne faisons rien, c’est la génération de nos enfants qui « subiront des conditions climatiques extrêmes – tempêtes et sécheresses et incendies et montée du niveau des mers -, et les tensions économiques et sociales qu’elles entraîneront. Car dire «non» ne suffit plus. Ce moment de notre histoire exige davantage : un «oui» assourdissant à des solutions alternatives et démocratiques – un «oui» qui fixerait un cap audacieux pour prendre soin du monde que nous voulons, et dont nous avons besoin. »

Continuons ensemble pour que la génération climat se lève et fasse pression sur les décideurs et les politiques !

Et ne manquons pas ce film que les grands médias boudent superbement malgré son succès un peu partout en France depuis le mois d’octobre dernier. Allez savoir pourquoi !